Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

Ariel Ariel et Tample

 

Ariel Ariel

Né à Fort de France puis arrivé à Bordeaux très jeune, Ariel Tintar ne s’est découvert que récemment un vrai lien artistique avec ses Antilles natales avec lesquelles il renoue grâce à des auteurs comme Césaire, Maximin ou encore Edouard Glissant qui « nous invitent, nous Créoles, à travers l’art, à nous détacher de nos dépendances et à mettre en branle l’expression de ce que nous sommes ». Il a d’abord bourlingué avec Babe et Pendentif, qui lui ont donné le goût des mélodies pop alors qu’il a une formation plutôt jazz et classique, avant de constituer son groupe Ariel Ariel, avec le bassiste Louis Gaffney, la chanteuse et claviériste Blandine Millepied et le batteur Swann Vidal, et de prendre les rênes de sa propre aventure. Dans son premier album sorti en avril 2017, Mwen Menti, il se dévoile tel qu’il est – culture métisse, un pied dans la pop, un autre dans la mémoire créole : « Je parle de plein de choses, de la Martinique mais aussi de la culture antillaise dans son ensemble, musicale, littéraire mais aussi politique. Je considère que ce premier EP est un hommage à toutes mes influences musicales et humaines de ces dernières années, un peu comme un point de départ ». Ariel Ariel était sélectionné aux Inouïs du Printemps de Bourges 2017 où il représentait l’Aquitaine.

Tample

Tample, avec un A. Retenez bien l’orthographe capricieuse de ce nom. Ça risque d’ailleurs de vous demander plus d’efforts que de retenir la musique de ces quatre jeunes Bordelais, dont la pop synthétique est si naturelle qu’on a l’impression de l’écouter depuis toujours : mélodies accrocheuses, envolées rêveuses pour un mélange de pop, de rock, d’électro à l’énergie rafraîchissante.
La recette : un duo basse-batterie puissant qui laisse les guitares et les claviers planer sur le timbre de voix sensible du chanteur Samuel Almeida. Avec seulement deux ans d’existence, le groupe s’est déjà produit sur de nombreuses scènes de référence en Aquitaine, dont la Rock School Barbey ou le Big Festival à Biarritz.

 

Dimanche 4 juin, Place Munich
18h Tample
20h Ariel Ariel
Possibilité de restauration sur place.

En partenariat avec la Rock School Barbey