Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

L'aventure de La Solitaire  

31 mai 2017

 

Ils sont trois, trois skippers à avoir couru La Solitaire à des âges et des époques différents : Gilles Le Baud, Adrien Hardy et Xavier Macaire. Pour Bordeaux Fête le Fleuve, ces aventuriers des océans reviennent sur cette course légendaire, qui, dans le milieu sportif, est réputée être une course difficile, très difficile même. Les raisons ? Le nombre de candidats de haut niveau, la petite taille des bateaux, tous identiques (les fameux monotypes), l’engagement tactique nécessaire, le manque de sommeil. Pour évoquer les qualités sportives, techniques et mentales indispensables, trois skippers aguerris, trois habitués de La Solitaire : Gilles Le Baud, Adrien Hardy et Xavier Macaire.

Gilles Le Baud : dans son livre Je ne danse que sur les vagues : de la Course de l’Aurore à la Solitaire du Figaro (Ed. Glénat, 2016 ), le navigateur transmet son expérience unique, celle accumulée entre deux courses distantes de quarante ans : sa victoire en 1973 et une participation courageuse, impertinente, à l’édition 2013 de la Solitaire. Le témoignage d’une légende de la voile à la nouvelle génération des skippers, le récit d’une vie d’aventures.

Xavier Macaire est un habitué de la Solitaire du Figaro qu’il court chaque année depuis 2011. Sa ténacité lui a valu de monter par deux fois sur le podium et le skipper compte bien cette année souffler la victoire.

Adrien Hardy : vainqueur de plusieurs courses en solitaire et d’étapes de la Solitaire du Figaro, Adrien Hardy a fait l’expérience de la mer dans ce qu’elle a de plus beau et de plus violent. Il partira à nouveau depuis Bordeaux… vers la victoire ?

Animée par Dominic Bourgeois, auteur et journaliste.

 

Mercredi 31 mai, à 18h
Station Ausone-Mollat, 8 rue de la Vieille Tour à Bordeaux.
Entrée libre.